Des défis atomiques pour 2019 !

 

Dans le cadre du projet ATOME HOTEL qui vise à dépoussiérer, revisiter et rendre interactif le tableau périodique des éléments de Dmitri Mendeleïev dont nous fêtons les 150 ans en 2019, le service de Culture scientifique de l’Université de Montpellier lance un grand concours atomique à destination des classes de collège et lycée de toutes filières de la région Occitanie.

Enseignants de sciences, de lettres et d’arts plastiques, inscrivez vos classes à ce projet interdisciplinaire qui vous permettra peut-être de remporter une journée d’animation scientifique dans un lieu prestigieux et atomique de la région Occitanie !

Chaque classe peut choisir de participer à un défi atomique parmi les 2 présentés au choix :

  • “Ecriture de nouvelles atomiques” : Imaginer et mettre en scène une intrigue dont les personnages sont a minima deux atomes. En exploitant leurs propriétés, leurs histoires de découvertes, créez une histoire autour des éléments chimiques. La seule limite est votre imagination, et la longueur limitée à 4 pages.La forme du texte est libre. Les enseignants de science sont invités à se rapprocher d’enseignants de lettres pour la participation à ce défi.
  • Portrait de mon super-atome préféré” :  Sur la base d’un atome imaginaire, expliquer quel est son atome préféré. Dressez les caractéristiques, propriétés, super-pouvoirs, histoires et illustrations de votre atome préféré. Chaque élève de la classe devra créer une fiche de présentation pour un atome. Les enseignants sont invités à se rapprocher d’enseignants d’arts plastique pour la participation à ce défi.

Télécharger les instructions pour la fiche atome

Toutes les participations seront évaluées par un jury présidé par Roland Lehoucq, astrophysicien au Commissariat à l’Energie Atomique de Paris-Saclay et constitué de chimistes, journalistes scientifiques, professionnels de médiathèques, chargés de communication et médiateurs scientifiques.

La date de rendu maximum pour la participation aux défis est fixée au dimanche 14 avril 2019

Le jury aura alors jusqu’au début du mois de mai pour prendre connaissance des participations aux défis et se réunira au début du mois de mai pour la délibération. L’annonce des classes gagnantes sera faite dès la délibération du jury. Celle-ci seront alors invitées à passer une journée d’animation dans un lieu scientifique et emblématique de la région Occitanie : l’observatoire du Pic du Midi ! Cette journée permettra de rencontrer les membres du jury, des chercheurs en astronomie et des doctorants.

Projet cofinancé par l’Europe via le Fonds Européen de développement régional et la Région Occitanie.

Vous êtes intéressés par les défis scolaires et souhaitez inscrire votre ou vos classe.s ?

Modalités des défis

 

Télécharger les modalités des défis

Les membres du jury 2019

 

Roland Lehoucq

Roland Lehoucq

Astrophysicien au CEA

Mon atome préféré est l’atome de fer car c’est celui dont le noyau est le plus difficile à briser. Il arrive en bout de chaîne de la formation des noyaux durant les phases de la nucléosynthèse stellaire. Il est produit dans les étoiles les plus massives. Celles-ci finissent leur vie en une gigantesque explosion, une supernova, qui va répandre dans le milieu interstellaire tous les noyaux forgés par l’étoile durant sa vie, dont le fer.

 

 

Béatrice Roy

Béatrice Roy

Chimiste à l'Université de Montpellier

Mon élément préféré est le Phosphore, découvert de façon rocambolesque par l’alchimiste allemand Hennig Brandt en 1669. Cet élément est omniprésent sur terre, à la fois dans la croute terrestre sous la forme d’apatites (gisements de phosphate), et dans des biomolécules essentielles à la vie, comme l’acide désoxyribonucléique (ADN). En tant qu’enseignant-chercheur, je m’intéresse aux biomolécules phosphorées. Mes travaux de recherches portent sur la synthèse de ces molécules et leurs applications en chimie thérapeutique.

Dmitri Mendeleiev

Dmitri Mendeleiev

Chimiste russe

Mon atome préféré est bien entendus le galium, car il fut le premier atome découvert (1875) à confirmer mon intuition et remplir les fameuses cases vides que j’avais laissées dans mon tableau périodique publié en 1869. Et en plus, contrairement aux smarties, ce métal fond dans la main…

 

 

 

 

 

Marion Sabourdy

Marion Sabourdy

Chargée de médiation, la Casemate

Mon atome préféré est le krypton (#36), car il me fait penser à la kryptonite de Superman. On retrouve ce gaz noble dans les flashs de certains appareils photo (notre héros n’est-il pas journaliste à la ville ?) et dans des lasers (ceux qui lui sortent des yeux ?). Plus sérieusement, comme le radium et le polonium avec Marie Curie, le krypton est associé à une femme scientifique, Lise Meitner.

Elodie Fichou

Elodie Fichou

Responsable documentaire à la Médiathèque André Malraux de l'agglo Béziers Méditérranée

Médiathécaire, j’ai pour mission de partager la culture sous toutes ses formes et avec tous.
Très attachée au pouvoir des mots et désireuse d’éclairer les esprits, je choisis comme atome le phosphore, du grec ancien phôsphoros « qui apporte la lumière ».
Un choix lumineux puisque le phosphore blanc, exposé à l’air, émet de la lumière dans l’obscurité.
Qui a dit que scientifique ne rimait pas avec magique, poétique, symbolique…

Viviane Thivent

Viviane Thivent

Journaliste scientifique

L’Oganesson est un superlourd, comme le scientifique à qui il rend hommage. Mais ceci ne signifie pas que Yuri Oganessian a des problèmes de poids. Non, il s’agit « juste » d’un scientifique nobélisable, un sumo de la physique que j’ai eu l’honneur de rencontrer en Russie. Ce polyglotte à l’esprit ouvert a passé sa vie à créer des atomes de plus en plus gros et instables, dans l’espoir de trouver un nouveau continent atomique, un îlot de stabilité où des éléments inconnus de la nature et extrêmement lourds, pourraient être fabriqués.

Hélène Gondard Bolo

Hélène Gondard Bolo

Bibliothécaire à la Médiathèque André Malraux de l'agglo Béziers Méditérranée

Docteur en Écologie, aujourd’hui bibliothécaire, je participe à la diffusion des connaissances et à la vulgarisation du savoir pour tous et à tout âge.

Mon atome préféré est le Fer car il est malléable, liant et ouvre de nombreuses possibilités d’utilisation dans la vie courante.

 

 

 

 

Pour avoir plus d’informations, vous pouvez contacter : dcsph-cs@umontpellier.fr

Nos partenaires

Share This